Profiter de l’hiver à Kanazawa

Toutes les villes japonaises ne peuvent pas se vanter d’être un paradis hivernal, mais Kanazawa, grâce à ses paysages enneigés, sa délicieuse cuisine de saison, et son accessibilité depuis Tokyo, Osaka, et Kyoto, peut sans conteste revendiquer ce titre. Découvrez pourquoi Kanazawa est une destination si spectaculaire quand les couleurs de l’automne cèdent leur place aux flocons de neige, et de quelle manière en profiter au mieux.

Profiter de l’hiver à Kanazawa

Les paysages typiques de l’hiver à Kanazawa

Quand la ville se couvre d’un manteau de neige, les paysages les plus spectaculaires peuvent très certainement être admirés au jardin Kenrokuen. Dès la fin de l’automne, les pins sont protégés à l’aide de yukitsuri, une technique traditionnelle qui permet d’empêcher les branches de se briser sous le poids de la neige. Le paysage offert par ce jardin recouvert de neige, rehaussé par la symétrie des yukitsuri, offre un spectacle stupéfiant. Et pour passer un moment romantique, retournez vous balader dans le jardin après la tombée de la nuit, quand les parties les plus pittoresques sont illuminées pour une durée limitée durant le mois de février.

À l’instar des yukitsuri du jardin Kenrokuen, le quartier des samouraïs de Nagamachi se métamorphose également durant l’hiver pour protéger sa précieuse architecture. Des nattes de paille sont accrochées aux murs de terre des résidences qui bordent les rues, afin de les empêcher de se gorger d’eau et de se détériorer. Cette tradition, aussi importante que nécessaire, se perpétue depuis des siècles, offrant à voir un paysage urbain typique de l’hiver à Kanazawa.

Même les quartiers de Chaya, et leur architecture représentative de la période d’Edo, se transforment quand vient l’hiver. Lorsque la neige tombe et qu’elle recouvre entièrement rues et bâtiments, ces quartiers ressemblent à s’y méprendre à des peintures à l’encre Sumi-e grandeur nature.

Bien entendu, un hiver dans une ville japonaise sans illuminations ne serait pas un véritable hiver japonais. Les alentours du marché d’Omi-cho, de Korinbo, et de Katamachi sont éclairés par des milliers de LED dès la tombée de la nuit, offrant le cadre idéal pour une promenade romantique. Une ambiance qui n’en devient que plus poétique lorsque des flocons se mettent à tomber !

À l’extérieur de la ville, on peut citer, parmi les destinations les plus populaires, le pittoresque village de montage de Shirakawa-go, et les bains onsen d’eau thermale de Kaga Onsen et de la péninsule de Noto.

Des activités d’intérieur pour profiter de Kanazawa durant l’hiver

À Kanazawa, durant l’hiver, le climat peut être imprévisible. Certains jours, vous aurez donc parfois besoin de vous abriter un court instant pour vous protéger des intempéries. Mais il existe bien des manières de profiter de la ville, et même de ses paysages hivernaux, tout en restant au chaud et en sécurité à l’intérieur.

Le musée D.T. Suzuki, dont le design à la fois zen et moderne favorise un moment de méditation, est le lieu idéal pour se reposer lorsque la météo se fait moins clémente. Prenez le temps de vous asseoir en silence dans l’espace de contemplation, tout en vous laissant bercer par la vue paisible de la neige tombant en douceur sur le jardin au miroir d’eau.

Le musée d’art contemporain du XXIe siècle de Kanazawa offre également de belles vues sur les environs. Ce bâtiment circulaire dispose d’un panorama à 360°, en faisant un autre lieu parfait pour attendre la fin des intempéries, sans oublier de mentionner les expositions fascinantes proposées par le musée.

Admirer la neige qui tombe en se promenant dans le parc du château de Kanazawa peut être particulièrement agréable, mais si le temps se gâte, réfugiez-vous dans la salle de repos de Tsuru-no-maru, équipée de baies vitrées offrant une vue panoramique sur le château. L’occasion de vous réchauffer avec une tasse de thé japonais et des pâtisseries traditionnelles, tout en profitant du paysage en attendant le retour du beau temps. Dans le parc, on peut également se rendre au Gyokusenan, un salon de thé surplombant le jardin Gyokuseninmaru, où il est possible de savourer un thé matcha et des pâtisseries en s’abritant du froid.

Dans la ville, de nombreuses boutiques et autres ateliers proposent des initiations pratiques aux diverses formes d’artisanat traditionnel de Kanazawa. Ces ateliers, qui peuvent durer une heure ou plus, offrent un bon moyen de rester au chaud et au sec tout en se plongeant dans la culture de la ville. Si vous savez que le temps risque d’être problématique durant l’une des journées de votre voyage, il vous est même possible de réserver à l’avance un atelier plus long, comme un cours de cuisine traditionnelle de Kanazawa, pour profiter au mieux de votre séjour dans la ville.

La générosité de la cuisine de Kanazawa en hiver

Curieusement, la cuisine de Kanazawa semble plus délicieuse encore durant l’hiver. Peut-être parce que les poissons et fruits de mer en provenance du Japon, déjà nombreux le reste de l’année, sont considérablement plus abondants en hiver. Ou peut-être est-ce tout simplement que les saveurs d’un repas chaud paraissent plus intenses après avoir passé du temps à l’extérieur, dans la fraîcheur de l’hiver. Quelle qu’en soit la raison, manger à Kanazawa durant cette saison est un véritable régal, surtout si vous goûtez à nos plats d’hiver préférés.

À Kanazawa, la saison du crabe des neiges commence le 6 novembre et dure environ 2 mois pour les crabes des neiges femelles et 5 mois pour les mâles. Les femelles sont petites et offrent une chair sucrée qui se déguste, selon la tradition locale, avec leurs œufs. Les mâles sont grands et disposent de suffisamment de chair pour un petit groupe de personnes. Les crabes sont souvent servis bouillis ou grillés, mais les plus frais peuvent aussi être savourés crus, préparés en sashimis. Veuillez noter qu’il peut être nécessaire de réserver une table à l’avance dans bon nombre de restaurants servant ce plat réputé.

La sériole du Japon et les crevettes amaebi sont également particulièrement populaires en hiver. Bien qu’il soit possible de déguster de la sériole tout au long de l’année, en hiver elle revêt une couche de graisse qui la rend fondante en bouche. Les crevettes amaebi sont de grosses crevettes au goût sucré, souvent consommées crues, en sashimi ou en sushi.

L’oden est une sorte de pot-au-feu japonais, populaire dans l’ensemble de l’archipel durant les mois les plus froids. Ce plat savoureux, qui réchauffe le corps autant que le cœur, représente pour beaucoup de japonais les « saveurs du pays ». L’oden de Kanazawa est connu pour faire entrer dans sa composition des ingrédients qu’on ne retrouve pas ailleurs. On y trouve par exemple du kani-men, le crabe des neiges femelle qu’il n’est possible de déguster que durant une courte période en hiver. La saveur délicate de sa chair sucrée est unique, ne passez pas à côté si vous visitez Kanazawa au bon moment. Le kuruma-fu est une sorte de pâte de gluten en forme de roue qui s’imbibe du bouillon dashi dans lequel mijote l’oden. En dégustant le kuruma-fu, vous profitez donc de toutes les saveurs des ingrédients qui parfument le bouillon.

Enfin, rien ne se marie mieux à un plat d’oden qu’une bouteille de saké chaud. Les environs de Kanazawa sont connus pour produire un saké succulent grâce à la pureté des eaux de sources et un riz riche en saveurs. Si le saké se consomme aussi bien chaud que froid, en hiver un verre de saké chaud est particulièrement agréable après avoir passé la journée à explorer la ville.

Kanazawa est facilement accessible depuis Tokyo grâce au train à grande vitesse Shinkansen Hokuriku, ou depuis Osaka et Kyoto via la ligne de train express Thunderbird, qui permet de rejoindre Kanazawa en 2h30 environ. Entre ses magnifiques paysages urbains d’hiver et son incroyable cuisine de saison, Kanazawa mérite le détour la prochaine fois que vous visiterez le Japon en hiver.

Que mettre dans ses valises pour visiter Kanazawa durant l’hiver ?

Bien qu’il soit fréquent de voir la neige tomber durant la deuxième partie de l’hiver, il ne fait pas aussi froid qu’on pourrait le penser. Comparé à Tokyo, les températures moyennes de Kanazawa ne sont plus basses que de 2°C, il se pourrait donc que vous ne remarquiez même pas la différence.

Certains jours, les conditions météorologiques peuvent passer de la neige au beau temps, avec tout l’éventail de possibilités qui se trouve entre les deux. Soyez donc sûr d’être prêt à faire face à toutes les éventualités avec des vêtements chauds, des pulls, des écharpes, et des gants, dont vous pourrez vous vêtir et vous dévêtir selon que vous vous trouviez en intérieur ou à l’extérieur. Les chutes de neige débutent généralement fin décembre et se poursuivent jusqu’à fin février, mais elles n’ont pas lieu quotidiennement, ni même sur une journée entière.

Début décembre et fin février : prenez un manteau d’hiver, une doudoune, des pulls, des écharpes, et des gants.

De fin décembre à début février : La même chose, mais en prévoyant des vêtements d’extérieur plus covrants et chauds.  

Kanazawa dispose d’un système unique en son genre pour déneiger les routes à partir des eaux souterraines. Les routes restent ainsi dégagées et moins glissantes, mais elles sont aussi perpétuellement humides. Les habitants de la ville portent généralement des bottes imperméables durant l’hiver, mais si vous n’en avez pas il vous sera possible d’en louer une paire gratuitement (ainsi qu’un parapluie, si vous en avez besoin) à l’office du tourisme de la gare de Kanazawa et à l’office du tourisme du centre de Kanazawa.

Recommend

Vous pourriez également aimer

FAQ
FAQ
more
Se rendre à Kanazawa
Se rendre à Kanazawa
more
Comment se déplacer à Kanazawa
Comment se déplacer à Kanazawa
more
10 bonnes raisons de visiter Kanazawa
10 bonnes raisons de visiter Kanazawa
more
La gastronomie de Kanazawa : un délice pour les sens
La gastronomie de Kanazawa : un délice pour les sens
more
To Top