Excursions d’une journée depuis Kanazawa

Bien qu’il soit possible de passer l’ensemble de ses vacances à Kanazawa sans jamais être à court d’activités et de lieux à visiter, notre ville est également le pied-à-terre idéal pour partir à la découverte de certaines destinations exceptionnelles dans le Chubu [ou le Hokuriku]. Cette région est dotée d’une immense richesse culturelle et historique, préservée pour les générations futures, tout comme à Kanazawa. Ces destinations constituent de parfaites excursions d’une journée ou deux au départ de Kanazawa, beaucoup étant même accessibles en bus depuis notre ville. Voici quelques-uns de ces sites incroyables qu’il vous sera facile de visiter lors de votre prochain voyage à Kanazawa.

Excursions d’une journée depuis Kanazawa

Shirakawa-go

Shirakawa-go est un village qui se trouve dans les montagnes de la préfecture de Gifu. Il abrite de magnifiques gassho-zukuri, des maisons traditionnelles japonaises au toit de chaume à forte pente, qui protègent les habitants des longs hivers de la région et de ses abondantes chutes de neige.

La préservation de cette architecture traditionnelle et de la culture propre aux villages de montagne du centre du Japon valent à Shirakawa-go d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui pousse nombre de voyageurs à désirer s’y rendre lors d’un séjour au Japon. Plusieurs visites organisées se trouvant au départ de Kanazawa, il s’agit de l’une des destinations les plus simples à visiter sur une journée. Sur place, vous pourrez découvrir plusieurs musées, et faire une randonnée jusqu’à l’observatoire du château d’Ogi-Machi, qui se trouve en haut d’une colline au nord du village, pour y profiter d’une vue panoramique sur l’ensemble de Shirakawa-go. Les soirs d’hiver, lorsque le village couvert de neige s’illumine, la vue offerte par l’observatoire semble appartenir à un autre monde.

Se rendre à Shirakawa-go depuis Kanazawa est on ne peut plus simple. Un bus fait le trajet entre le Kanazawa East Bus Terminal et la gare routière de Shirakawa-go en 1h15 environ.

Gokayama

Situé dans la ville de Nanto, dans la préfecture de Toyama, Gokayama désigne un ensemble de villages qui partagent la même architecture que Shirakawa-go, et qui sont à ce titre également inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO (en ce qui concerne les villages d’Ainokura et de Suganuma). Bien que ces villages soient de taille plus modeste que Shirakawa-go, de nombreux visiteurs préfèrent l’ambiance intimiste de Gokayama, qui présente l’avantage d’être moins fréquenté.

Nichés dans les montagnes, au cœur d’une nature vierge, les paysages de Gokayama se transforment en fonction des saisons, offrant de sublimes paysages toute l’année durant. L’épais manteau de neige qui recouvre le village a beau être emblématique, Gokayama est tout aussi impressionnant durant l’automne, lorsque les montagnes environnantes se parent de couleurs ardentes. Au printemps, le brouillard se lève parfois sur les flancs luxuriants de la montagne, plongeant les lieux dans une atmosphère aussi mystérieuse qu’apaisante. Deux villages principaux accueillent les visiteurs : Ainokura et Suganuma. La préservation de l’art et de l’artisanat traditionnel est un enjeu majeur à Gokayama, si bien que vous pourrez participer à différents ateliers qui vous feront découvrir ces traditions, que cela soit apprendre à faire des nouilles soba ou du papier washi, en passant par l’apprentissage de chansons et de danses folkloriques locales.

Depuis Kanazawa, il est possible de se rendre à Gokayama (villages d’Ainokura et de Suganuma) en bus ou en train, ce qui vous prendra entre 1 et 2 heures. Certains bus nécessitent d’être réservés à l’avance. L’office du tourisme de la gare de Kanazawa prodigue aide et conseil en anglais pour vous permettre de faire le bon choix pour vous rendre à Gokayama.

Takayama

Nichée dans une vallée, entre les montagnes de la préfecture de Gifu, Takayama est riche de l’histoire passionnante d’une ville-château qui fut souvent isolée des villes voisines en raison de conditions météorologiques difficiles durant l’hiver. C’est la raison pour laquelle la culture de Takayama lui est propre, et diffère de celle de villes relativement proches comme Kanazawa.

Takayama est célèbre pour son festival organisé deux fois par an, au printemps et en automne, qui est considéré comme l’un des trois plus beaux festivals du Japon. Durant deux jours, de grands chars richement décorés parcourent les rues de la ville dans une ambiance festive. Les voyageurs visitant Takayama sont nombreux à goûter à la spécialité de la région : le bœuf de Hida, un wagyu au persillé particulièrement prononcé, obtenu à partir de bœufs élevés dans la préfecture de Gifu. Les visites touristiques ne sont pas en reste, le magnifique parc Shiroyama offre un cadre très agréable pour profiter de la beauté des paysages de Takayama qui changent au fil des saisons. La ville possède également de nombreux quartiers historiques très bien préservés qui donnent la sensation de voyager dans le temps. Les rues du quartier historique de Sanmachi sont bordées de bâtiments qui ont traversé les siècles, et plusieurs des entreprises qui s’y trouvent sont en activité depuis l’époque d’Edo.

Deux lignes de bus font le trajet entre Kanazawa et Takayama en 2h15 environ. Il est nécessaire de réserver sa place à bord du bus, veuillez vous rendre à l’office du tourisme de la gare de Kanazawa, où le personnel anglophone pourra vous aider.

La péninsule de Noto

Au nord de Kanazawa, la péninsule de Noto s’avance dans la mer du Japon sur 100 kilomètres environ. Les côtes escarpées de la péninsule sont connues pour abriter de nombreux villages de pêcheurs traditionnels au sein de ses paysages à couper le souffle.Les terres intérieures de Noto bénéficient d’une agriculture florissante à laquelle la région doit la popularité de sa gastronomie.La péninsule est dotée de nombreux restaurants, japonais et italiens, proposant des plats gastronomiques à base de bœuf et de porc de Noto auxquels les voyageurs seraient bien avisés de goûter durant leur visite.

Les terres intérieures de Noto bénéficient d’une agriculture florissante à laquelle la région doit la popularité de sa gastronomie.

Les amateurs d’activités de plein air pourront faire le tour de la baie de Nanao à vélo, sur un parcours de 40 kilomètres longeant de magnifiques paysages marqués par le bleu profond de l’océan, dans lequel on peut occasionnellement apercevoir quelques animaux sauvages, comme des dauphins en train de nager et de jouer dans la baie. Ou peut-être préférez-vous traverser la campagne à vélo pour admirer l’une des vues les plus emblématiques de la préfecture : les rizières en terrasse de Shiroyone Senmaida, aux couleurs vertes ou dorées en fonction de la saison, se détachant sur la mer à perte de vue en arrière-plan.

La péninsule de Noto est également connue depuis des siècles pour son artisanat et ses produits traditionnels, comme la laque et le sel de mer. En visitant l’Okunoto Farm Salt Village, vous pourrez assister à la tradition vieille de près de 500 ans de la récolte du sel, et il vous sera même possible de participer à un atelier de deux heures pour vous initier à la fabrication du sel et ramener chez vous le fruit de vos efforts (réservation nécessaire). Wajima, et son marché matinal aux étals animés proposant nourriture et artisanat local, est une autre destination populaire. En été, vous pourrez y assister à l’une des représentations quotidiennes de gojinjo taiko, un spectacle de tambours traditionnels vivifiant, qui se tient sur une scène à l’extérieur du musée d’art Wajima Kiriko.

Si vous souhaitez compléter votre excursion par un moment de détente dans un onsen, Wakura Onsen est la destination de la péninsule qui ravira tous les amateurs de stations thermales. On y trouve des hôtels de milieu de gamme jusqu’aux établissements les plus luxueux, pouvant aller d’auberges ryokan intimistes à de grands hôtels modernes. Que vous préfériez goûter à l’hospitalité traditionnelle et à un somptueux repas kaiseki, ou à la modernité d’une chambre d’hôtel avec vue imprenable sur l’océan, vous trouverez l’hébergement de vos rêves à Wakura Onsen. Et si vous ne comptez pas y passer la nuit, vous pourrez vous détendre dans les bains publics Soyu, aux aménagements modernes, dont les bassins sont alimentés à 100 % en eaux thermales afin d’en préserver toutes les vertus thérapeutiques.

L’agriculture occupant un rôle majeur dans la région, visiter la péninsule de Noto vous offre une occasion unique de découvrir la vie rurale japonaise lors d’un séjour à la ferme. Des dizaines d’agriculteurs proposant d’accueillir des voyageurs, il existe des fermes adaptées à chaque profil, que vous voyagiez seul, en groupe, ou en famille. S’il est possible de profiter de l’occasion pour apprendre comment se déroule la vie dans une ferme japonaise, il s’agit aussi pour de nombreux voyageurs de passer un moment à se détendre, à interagir avec les habitants de la région si accueillants, et à découvrir tout ce qui fait de la péninsule de Noto une destination si merveilleuse.

Selon votre destination au sein de la péninsule, le trajet en train express ou en bus entre Kanazawa et les sites les plus populaires de Noto dure entre 50 minutes et 2 heures. Le personnel anglophone de l’office du tourisme de la gare de Kanazawa sera ravi de vous aider et de vous conseiller.

Recommend

Vous pourriez également aimer

10 bonnes raisons de visiter Kanazawa
10 bonnes raisons de visiter Kanazawa
more
À la recherche de l’esprit samouraï
À la recherche de l’esprit samouraï
more
Comment se déplacer à Kanazawa
Comment se déplacer à Kanazawa
more
FAQ
FAQ
more
Se rendre à Kanazawa
Se rendre à Kanazawa
more
To Top