Guide de Kanazawa

Les voyageurs visitant Kanazawa pour la première fois découvriront à quel point il est aisé de se déplacer dans la ville pour partir à la découverte de ses différents quartiers. Kanazawa est construite autour du parc de son château, et une ligne de bus circulaire permet de se rendre dans les sites touristiques les plus importants à proximité, y compris à la gare de Kanazawa. Voici un petit guide qui regroupe nos recommandations sur les choses à voir et à faire dans ces différents quartiers.

Guide de Kanazawa

Autour de la gare de Kanazawa

Si vous venez en train, vous comprendrez tout de suite pourquoi la gare de Kanazawa suscite l’admiration dans le monde entier, et pourquoi elle fut désignée comme l’une des plus belles gares du monde par un grand magazine de voyage. Outre la grande commodité de son agencement et la présence de l’immense dôme de verre Motenashi, qui permet aux voyageurs de s’abriter de la pluie et de la neige, l’un des symboles les plus reconnaissables du Japon moderne se trouve également devant la gare : la porte Tsuzumi-mon, qui rend hommage au théâtre nô traditionnel de Kanazawa. Les alentours de la gare regorgent de boutiques et d’endroits où se restaurer, comme le Kanazawa Forus, qui compte sept étages de magasins et de restaurants. Le centre commercial Kanazawa Hyakubangai, rattaché à la gare, abrite des boutiques aussi bien de marques internationales que de produits japonais, dont des succursales de certaines des plus anciennes enseignes de Kanazawa. Si vous souhaitez séjourner à proximité de la gare pour pouvoir vous déplacer facilement, nombre d’hôtels grands et confortables sont facilement accessibles à pied.

Le quartier de Higashi Chaya

Higashi Chaya est le plus grand des trois quartiers historiques de Kanazawa où se produisent les geishas. Bien qu’il ne soit pas certain que vous puissiez croiser une geisha lors de votre visite, il se pourrait que, le soir, vous entendiez le son mélodieux de leur voix ou de leurs instruments traditionnels flottant dans les rues. Dans ce quartier historique de l’époque d’Edo, en parfait état de conservation, les habitants comme les touristes aiment revêtir un kimono ou un yukata de location, et faire quelques photos. Une grande partie des bâtiments qui ne sont plus utilisés par les geishas ont été transformés en boutiques, en restaurants, ou en cafés.

Kazue-machi Chaya, un autre des trois quartiers des geishas, se trouve à quelques minutes à pied de Higashi Chaya. Tout comme Higashi Chaya, Kazue-machi Chaya a l’honneur d’être inscrit au patrimoine culturel du Japon. Il est fascinant de visiter et de photographier ses rues intimes et étroites, en s’imaginant ce à quoi ressemblait Kanazawa il y a des siècles. Assurez-vous d’y faire un tour au printemps, quand les fleurs éclatantes des cerisiers illuminent les arbres, offrant un contraste saisissant avec les bâtiments en bois.

Vous pourrez également visiter non loin de là les vestiges de la résidence de Kurando Terashima, qui appartenait, au début du XIXe siècle, à un samouraï de classe moyenne au service de la famille Maeda. Bien que la résidence ne soit plus exactement dans son état d’origine, ce qu’il en reste offre à voir une fidèle représentation de l’habitation d’une famille de samouraï aisée, avec ses murs extérieurs en terre et sa porte d’entrée en bois, de grandes pièces au sol en tatami pour recevoir des invités, et un jardin japonais aménagé avec soin. Ce jardin en est d’ailleurs l’attraction principale, surtout durant l’automne, quand ses azalées de 300 ans se parent de couleurs ardentes à vous couper le souffle.

Le château de Kanazawa, le marché d’Omicho, et les alentours

Le château de Kanazawa a toujours occupé une place centrale dans la ville, depuis que Maeda Toshiie s’y installa en 1583 pour régner sur la ville et sa région. Bien que la majeure partie des bâtiments du château ait disparu, certaines structures ont été reconstruites, et d’autres sont sur le point de l’être. En revanche, le vaste parc du château, dont les murs parfaitement préservés offrent à voir les techniques de construction typiques des fortifications de l’époque, reste un lieu dans lequel les habitants de Kanazawa et les visiteurs viennent profiter de la beauté des saisons et se plonger dans l’univers des samouraïs de l’époque d’Edo.

Dans le parc, ne passez pas à côté du magnifique jardin japonais Gyokuseninmaru. Vous pourrez y savourer un bol de matcha et des pâtisseries traditionnelles japonaises dans une atmosphère paisible.

En face de la porte du château Nezumitamon, récemment reconstruite, vous pourrez visiter l’impressionnant sanctuaire Oyama Jinja, dédié au fondateur de Kanazawa, Maeda Toshiie. En plus d’un charmant étang dont la forme évoque celle d’un instrument de musique japonais, ce sanctuaire est pourvu d’une porte principale qui mêle les styles japonais, chinois, et européens, avec notamment de magnifiques vitraux hollandais.

Le marché d’Omicho, situé non loin de la porte Kuromon du château, est le véritable cœur de la gastronomie de Kanazawa depuis des siècles. Ce marché couvert est doté de près de 170 étals, proposant principalement des produits alimentaires, mais aussi des restaurants servant des poissons et fruits de mer de première fraîcheur, des épiceries, des magasins de vêtements, et des boutiques proposants des articles variés.

Le jardin Kenrokuen et les musées alentours

Situé au sud du château de Kanazawa, le jardin Kenrokuen fait partie des lieux emblématiques de la ville. Construit sur plusieurs siècles et doté des six attributs nécessaires à l’élaboration d’un jardin japonais parfait, il n’est pas étonnant que Kenrokuen soit considéré comme l’un des trois jardins les plus célèbres du Japon. Chacune des quatre saisons vous fera découvrir le jardin sous un angle radicalement différent.

La villa Seisonkaku, qui jouxte le jardin, fut construite pour la mère du treizième seigneur du clan Maeda. Considérée à l’origine comme un palais, la villa arbore d’élégantes décorations illustrant ce qui se faisait de mieux dans l’artisanat japonais et occidental de la fin du XIXe siècle. À côté de la villa, le musée préfectoral de l’artisanat traditionnel d’Ishikawa vous fera découvrir l’ensemble des 36 artisanats traditionnels d’Ishikawa. Du kimono en soie à de délicates porcelaines, en passant par des laques brillantes, vous pourrez y admirer certaines des plus belles œuvres d’artisanat de la région.

Près du jardin Kenrokuen, vous pourrez visiter d’autres musées importants de la ville : le musée national de l’artisanat, seul musée national du Japon à être dédié à l’artisanat, le musée d’art préfectoral d’Ishikawa aux expositions en constantes évolution, mettant en valeur la délicatesse de l’art japonais, et le musée D.T. Suzuki, véritable chef-d’œuvre architectural conçu pour aider les visiteurs à comprendre la pensée de ce philosophe bouddhiste zen, et leur offrir un environnement paisible pour mieux apprécier ses idées.

Le centre-ville et le quartier de Nagamachi

En vous dirigeant vers l’ouest depuis le jardin et les musées, vous arriverez devant le bâtiment circulaire de l’élégant musée d’art contemporain du XXIe siècle de Kanazawa, entouré d’une grande pelouse. Le musée est doté d’œuvres extérieures de grande taille, d’une exposition renouvelée régulièrement pour donner à voir de nouvelles collections d’art, et d’une œuvre fantaisiste exposée de manière permanente, connue sous le nom de The Swimming Pool, dont il faut faire l’expérience pour en apprécier pleinement les qualités.

En passant devant l’American Maple Street, qui offre un incroyable spectacle de couleurs rouges et or durant l’automne, vous vous retrouverez au cœur du quartier des boutiques et des restaurants de Kanazawa. Vous y trouverez des hôtels de luxe, des centres commerciaux, et des rues bordées de boutiques, de cafés, et de restaurants. L’ambiance y est éclectique, mêlant le passé de la ville à la vie moderne au travers de boutiques, de pubs, et de restaurants installés dans des bâtiments datant d’une époque révolue. Les amateurs de pubs et de gastronomie trouveront leur bonheur dans les petits bar-restaurants izakaya de toutes sortes que l’on trouve dans les rues du quartier.

Prenez ensuite une rue paisible qui vous mènera au quartier de Nagamachi Buke-Yashiki. Il s’agissait autrefois d’un quartier résidentiel de samouraïs de classe moyenne, et nombre de ces anciennes demeures sont préservées avec soin par leurs propriétaires actuels. Les hauts murs de terre qui protègent ces merveilles architecturales vous laisseront tout juste apercevoir de quoi vous mettre l’eau à la bouche, mais vous pourrez heureusement visiter la résidence de la famille Nomura pour satisfaire votre curiosité.

Les autres quartiers

En passant de l’autre côté de la rivière depuis Katamachi, vous pourrez vous rendre dans le quartier de Nishi Chaya, l’un des trois quartiers des geishas de Kanazawa, ainsi que dans le quartier des temples de Teramachi, où se trouvent de nombreux temples, dont le temple Myuryu-ji, connu sous le nom de « temple des ninjas » en raison des nombreux pièges qui s’y trouvent et de ses portes à verrouillage automatique qui pouvaient être utilisées pour contrecarrer une attaque ennemie sur la ville.

Autour du port de Kanazawa, vous pourrez vous rendre au marché Iki-iki Uoichi, ou faire une visite guidée d’une fabrique de sauce soja et de miso, où il vous sera également possible de savourer un délicieux repas préparé à l’aide des produits fabriqués sur place. C’est aussi là que se trouve le terminal de croisière de Kanazawa, où concerts et illuminations prennent place à l’occasion.

Yuwaku Onsen, aux abords du centre-ville, est le lieu idéal pour se relaxer, grâce à ses bains thermaux onsen et à neuf auberges ryokan, toutes pourvues de leurs propres onsen privatifs. Passer une nuit à Yuwaku Onsen permet de prolonger son voyage à Kanazawa de la plus belle des manières, en séjournant dans une auberge traditionnelle japonaise où l’on peut à la fois se détendre dans d’agréables bains et savourer une cuisine succulente.

Ce ne sont là que quelques-unes des destinations incontournables de Kanazawa ; il y a tant à voir, à faire, et à goûter pendant que vous explorerez notre ville. Et qui sait ce que vous pourriez découvrir par vous-même en vous rendant d’un quartier à l’autre ?

Recommend

Vous pourriez également aimer

FAQ
FAQ
more
Se rendre à Kanazawa
Se rendre à Kanazawa
more
Comment se déplacer à Kanazawa
Comment se déplacer à Kanazawa
more
La gastronomie de Kanazawa : un délice pour les sens
La gastronomie de Kanazawa : un délice pour les sens
more
10 bonnes raisons de visiter Kanazawa
10 bonnes raisons de visiter Kanazawa
more
To Top